ACCUEIL > LES ENSEIGNEMENTS > Les Matières > ANGLAIS > Niveau troisième > Google science fair 2015 - And the winner is...

Cette année, les élèves des classes de 3è3 et 3è4 ont travaillé sur le concours scientifique de Google dans le cadre d’une séquence sur les jeunes prodiges. Après lecture des profils des candidats finalistes, ils ont partagé leurs idées et indiqué qui allait, à leur avis, gagner le concours.

La finale a eu lieu le 21 septembre, et les gagnants sont :
- Grand Prize winner : Olivia Hallisey, 16 ans, et son nouveau procédé de diagnostic du virus Ebola et d’autres maladies infectieuses,
- Google Technologist Award : Girish Kumar, et son invention qui permet d’améliorer l’apprentissage à l’aide de questions générées automatiquement.
- National Geographic Explorer Award :Deepika Kurup, a eu l’idée d’utiliser l’énergie solaire pour créer un dispositif de purification d’eau,
- Scientific American Innovator Award : Krtin Nithiyanadam et son projet de diagnostic et de traitement de la maladie d’Alzheimer.
- Virgin Galactic Pioneer Award : Pranav Sivakumar’s automated search for gravitationally lensed quasars earned him the .
- The LEGO Education Builder Award : Anurudh Ganesan et son avancée dans le transport des vaccins.
- Google Incubator Award : Eliot Sarrey, un jeune français, pour son robot jardinier

Peut-être que ce travail aura donné l’envie à certains de se lancer dans l’aventure du Google Science Fair en 2016, qui sait.

Pour mieux voir les travaux des élèves, vous pouvez suivre les liens suivants :

Google science fair : best project 2015 - 3è4
Google science fair : best project 2015 - 3è3

Dans la même rubrique


Google Science Fair 2014 !

Visit Google Science Fair 2014’s website and watch the videos for this year’s projects. Decide (...)

Lire la suite...


Quinn Sullivan, 14-year-old blues prodigy

Pour préparer le travail à la maison (la présentation du jeune prodige américain Quinn Sullivan), (...)

Lire la suite...


Rendre ses devoirs en anglais

L’année a bel et bien commencé et les professeurs d’anglais vous ont déjà donné du travail. Cela n’a (...)

Lire la suite...